01/10/2017

J'ai mal à mon Espagne

Comme il fallait le craindre, Rajoy, pris dans sa fuite en avant, fait parler la violence lors de ce référendum, auquel j'aurais voté non. L'escalade continue donc entre un pouvoir central, qui a méprisé le dialogue et tergiversé pendant longtemps, et un séparatisme qui gagne en radicalité en symétrie, pour aboutir à la situation actuelle qui pourrait bien constituer un point de non-retour.

Une partie de ma famille est en Espagne à Madrid et à Barcelone, j'ai passé toutes mes vacances estivales d'enfant et d'adolescent sur la Costa brava catalane du temps de Franco et je me souviens des récits, glanés çà et là, de la guerre civile, de l'animosité entre la capitale franquiste et la Catalogne républicaine : que de deuils et de douleur ! Que de souffrances transmises de bouche à oreille d'une génération à  l'autre !

Ce qui se préparait depuis quelques mois est arrivé aujourd'hui et les autres pays européens n'ont pu le prévenir : un chef de gouvernement, d'un parti profondément corrompu au vu et su de sa population, a soufflé sur les braises d'une guerre civile qui a tellement traumatisé un pays entier et a ravivé les blessures mal cicatrisées.

Comment a-t-on pu en arriver là ? Comment est-ce possible qu'une solution négociée n'ait pas été sérieusement tentée ? Et maintenant quoi ? Comment sortir de cet affrontement et jusqu'où celui-ci va-t-il se poursuivre ? Quelle responsabilité porte Rajoy et quel gâchis pour ce pays !

J'ai l'impression que mon Espagne a fait un bond de 80 ans dans le passé¦ J'ai mal pour ma famille, pour mes souvenirs et pour tous les Espagnols, catalans ou pas !

13:54 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Sincerement, vous n'avez pas auncune idee de la complexité territorial de l'Espagne, de ses differentes cultures et de son histoire comment une de grand nations du monde.
La constitution espagnole donne tout le pouvoir au peuble. Mais pas a une seule partie. Les parties independentistes, ont toujours decliné, sa responsabilité comment representation de l'etat a Catalogne et de toutes les catalans. On nié toute negotiation avec l'etat ent imposant ses idées fachistes a toute la population catalane et espagnole.
Il y a beacoup de judges catalanes q'on en train de judger ces politicians catalanes pour n'avoir pas respecter les lois catalanes et espagnoles. La justice a reagi et aussi la police comment representation de la loi.
Beaucoup d'authorites sont adverti ça avant. Ca veut dire que tout le monde etais prevenu.
La loi est la pour le respect entre toutes les espagnoles et pour eviter le racism, nazism et apartheid actuellement a catalogne.

Écrit par : sergio | 04/10/2017

Les commentaires sont fermés.