20/08/2017

Prévoyance 2020: idéologie ou pragmatisme?

Evidemment, l'inégalité salariale entre hommes et femmes est inacceptable et doit être combattue ! De nombreuses femmes et hommes de gauche avancent que l'égalité salariale doit précéder l'augmentation de l'âge de la retraite des femmes et refusent donc Prévoyance 2020.

La question qui se pose dès lors est la suivante : en quoi l'échec de Prévoyance 2020 aidera-t-il à obtenir l'égalité salariale ? Et la réponse est immédiate : en rien, bien au contraire !

Tout d'abord, cela favorisera le maintien de la discrimination, au prétexte que les femmes travailleront toujours un an de moins, en tout cas durant la période que prendra l'élaboration de la nouvelle loi qui imposera sans nul doute la même élévation, si ce n'est davantage.

Ensuite, cela renforcera la position conservatrice de l'UDC pour laquelle le modèle féminin se décline encore selon les 3 K, Kinder, Kirche, Küche et qui, par ailleurs, ne souhaite économiquement pas un quelconque changement dans la rétribution du travail.

Enfin, cela favorisera le plan B du PLR qui reprend quasi toutes les mesures de Prévoyance 2020 (augmentation à 65 ans pour les femmes, hausse de la TVA de 6%, flexibilité dans la retraite entre 62 et 70 ans, baisse de taux de conversion de 6,8 à  6%), mais rejette les 70.- de plus pour les futures rentes AVS et prétend compenser en agissant sur le deuxième pilier. Je n'ai pas encore trouvé la description précise de ces mesures sur le 2ème pilier, mais doute qu'elles soient à l'avantage de l'employé.

Faut-il donc s'arcbouter sur une position pure et dure, sur un credo, au risque de se tirer une balle dans le pied ou n'est-il pas préférable, pour une femme ou  un homme de gauche, de se montrer pragmatique et d'accepter qu'un tiens vaut mieux que deux tu l'auras ?

 

12:57 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J avais peur que vous éditiez au moins un blog qui ne parle pas pas de l'UDC... Je suis rassuré.

Écrit par : norbert maendly | 20/08/2017

En gros, les femmes auront toujours moins de droits mais devront se démerder pour travailler encore plus longtemps que nos voisins, bien que mises en concurrence avec toutes migrations françaises / européennes.

Pas de 70chf supp avant 2021, et ce uniquement pour les nouvelles retraites?

Question. En attendant Berset, comment se fait-il que ma retraite allemande soit régulièrement augmentée, jusqu'à 2x/an ?

Semble qu'en Suisse, on ne sait ni calculer un plan fédéral à long terme, ni équilibrer les répartitions des milliards de bénéfs existants.

Écrit par : divergente | 21/08/2017

Les commentaires sont fermés.