05/02/2016

Appel à mes anciens élèves

Que ce soit au Cycle ou au Collège que nos chemins se sont croisés, souvenez-vous !

Vous veniez d’Italie, d’Espagne, du Portugal, des Balkans, du continent africain, américain ou d’un autre canton suisse, combien y avait-il de nationalités différentes, 10 ? Plus ?

Nous avons lu ensemble des œuvres qui éclairent, des Essais (« Qu'est-ce qu'une vérité que ces montagnes bornent (et) qui est mensonge dans le monde qui est situé au-delà? ») à L’étranger en passant par Le rhinocéros, nous avons parcouru ensemble des périodes historiques riches d’enseignement du déclin de la sorcellerie avec l’avènement de la raison à la folie totalitaire, qu’elle soit nationale-socialiste ou communiste.

Souvenez-vous, y avait-il entre vous une différence issue de votre origine, de votre nationalité, autre que l’apport de votre culture ? Ne vous sentiez-vous pas proches  les uns des autres ? Ne compreniez-vous pas de la même façon les leçons des grands auteurs comme celles de l’Histoire ? Ne formiez-vous pas un groupe uni, soudé parfois pour chahuter quelque remplaçant ou pour rigoler un bon coup ? N’était-ce pas de belles années d’échanges, d’amitiés, d’amours ?

Votre identité s’est formée à cette aune, mélange d’ouverture, de partage d’émotions, de sentiments et d’expériences entre origines et cultures différentes. N’est-elle pas riche et belle ?

Par fidélité à ces souvenirs, je vous demande aujourd’hui de les défendre et de refuser l’Alleingang (même si vous n’étiez pas tous forts en allemand, vous comprendrez ce mot…) dans lequel l’UDC veut nous entraîner. Votez et votez NON à l’initiative dite de mise en œuvre ! Démontrez que vous ne voulez pas d’un pays isolé et replié sur lui-même ! Proclamez qu’un passeport n’a jamais été une mesure de la qualité ou de la dignité d’une personne humaine !

Merci !

 

P.S. Oui, je joue à fond sur la corde sensible et sentimentale. Pourquoi serait-ce l’apanage d’un seul parti ?

11:24 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (18) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Faut vraiment être désespéré pour en arriver là.

Écrit par : Pierre Jenni | 05/02/2016

Oui, Monsieur Jenni, l'initiative UDC est vraiment désespérante!

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/02/2016

Je ne sais pas qu'elle branche vous enseigniez mais ce n'était surement pas la physique. Parce qu'en physique il est un phénomène bien connu, c'est celui des vases communicants. Quand un vase se déverse dans un autre celui qui est remplit fini par refouler. Trop c'est trop qu'on le veuille ou non. Jouer sur la corde sensible c'est pas bien mais refuser l'évidence c'est pas mieux.

Écrit par : norbert maendly | 05/02/2016

Je vous reconnais bien là! Merci pour ce texte! Mon vote est tout choisi! Bonne petite genevoise je ne comprends même pas que ce vote ait lieu! Quelle honte !

Écrit par : Olivia | 05/02/2016

C'est ça qu'on appel le chant du cygne ?

Ceci dit refuser de prolonger le titre de séjour de criminel n'a tellement rien a voir avec de l'aleingang ou du repli sur soi: Tous les pays du monde le font parce que c'est du simple bon sens, seul la décadente europe noyauté par des bureaucrates bobos le pratique un peu moins.

Écrit par : Eastwood | 05/02/2016

@ Eastwood:Ou vous êtes mal informé, ou vous êtes de mauvaise foi! La loi de mise en application de la première initiative faite par le Parlement durcit déjà les conditions et va parfois plus loin dans la sévérité que le texte de l'initiative sur le renvoi des criminels étrangers. Ne pas accepter la deuxième initiative UDC n'est en tout cas pas un blanc seing pour prolonger leur séjour en Suisse...

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 06/02/2016

Wow! J'aurais aimé être votre élève!!

Écrit par : Eva | 05/02/2016

La folie totalitaire du XXI ème siècle est verte. C'est l'écolo-islamo-jeunisme.

Écrit par : norbert maendly | 05/02/2016

@Norbert Maendly: heureusement la démocratie sera sauvée par la sénescence marron-catho...

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 06/02/2016

"... pour chahuté un remplaçant...." Vous n'étiez pas prof de français?

Quel rapport entre la grande variété de nationalités qui s'entendent bien et l'objet des votations? Il n'y a que ceux qui commettent des vols, viols, brigandages, actes sexuels sur mineur qui cassent cette belle harmonie.

Un argument qu'on ne lit jamais dans le débat: il est pourtant facile de ne pas cambrioler ou tuer son prochain. Je suis étonnée de la mansuétude qui règne dans ce pays, parmi les opposants au renvoi. Voler un smartphone, ce n'est pas si grave, détourner l'aide sociale non plus.

Écrit par : Bernie | 06/02/2016

@ Bernie: merci d'avoir signalé la grossière erreur d'orthographe. Pour le contenu, j'aimerais savoir si vous avez pris connaissance de la loi votée par le Parlement en application de la première initiative? Parce que j'ai de la peine à croire qu'on puisse y lire de la mansuétude, ce texte allant même parfois plus loin dans la sévérité que celui de l'initiative pour le renvoi des criminels étrangers.

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 06/02/2016

J'espère que vous n'allez pas venir sur Léman Bleu nous redire tout cela avec la larme à l'oeil ? Comme une certaine A. Marra , conseillère nationale socialiste. Cela deviendrait alors une tragicomédie.

Écrit par : Exprof | 06/02/2016

@ Exprof: rassurez-vous, le débat a déjà eu lieu et je ne suis pas une star médiatique! Mais si jamais, vous n'êtes pas obligé de regarder...

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 06/02/2016

Ce monsieur dit non....parce que vous le valez bien mesdames: http://www.medias-presse.info/agressions-sexuelles-et-viols-par-des-refugies-signales-dans-toute-la-suede/48671

Écrit par : Corélande | 06/02/2016

@Corélande: typique stratégie de l'UDC.
1. Généralisation pour faire croire que tout migrant est un danger, un prédateur sexuel. Comme s'il n'en existait pas à passeport suisse ou suédois...
2. Message implicite ici, explicite ailleurs, sur la passivité des autorités et le danger que courent les populations qui accueillent des migrants. Alors précisément que le Parlement a modifié le Code pénal en mars 2015, respectant ainsi le délai de mise en œuvre de la première initiative, et que ce renforcement permet l'expulsion dans les cas graves, comme le désirait la première initiative.

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 06/02/2016

Monsieur Bugnion,

Vous écrivez : "P.S. Oui, je joue à fond sur la corde sensible et sentimentale. Pourquoi serait-ce l’apanage d’un seul parti ? "

Donc vous vous rabaissez au niveau de ce parti que vous détestez. Peut-être allez-vous aussi vous détester vous-même ou comprendre qu'on puisse dorénavant vous détester.

Écrit par : Charles | 06/02/2016

Quand je parlais de mansuétude, c'était par rapport aux exemples tirés par les cheveux qu'on nous donne pour les cas injustes de renvois (p.ex TG):
- une femme de ménage afghane au chômage gagne quand même quelques sous (700,-) et oublie de les déclarer
- un ouvrier portugais passe devant une vitrine vandalisée et, le pauvre, se laisse tenter. Il vole un smartphone

On nous dit, la larme à l'œil : ces pauvres gens se feraient renvoyer avec l'initiative de l'UDC.
Le Suisse qui oublie de déclarer ses revenus ne pourra certes pas se faire renvoyer, mais il subira toutes les foudres de la justice. Idem pour celui qui fait un excès de vitesse.

On lit aussi qu'avec lUDC, les étrangers seraient des citoyens de seconde zone. C'est la définition même de l'étranger, il n'a pas les mêmes droits que les ressortissants d'un pays, quel qu'il soit: pas de droit de vote, ne peut pas être élu, ne fait pas l'armée, ne paie pas la taxe militaire....."

Écrit par : Bernie | 06/02/2016

Démarche quelque peu mégalomaniaque. Ces élèves méritent que, une fois sortis de l'école, on leur fiche la paix et que l'on fasse pas appel, à la place de l'autorité dont on a joui autrefois, à une sorte de reconnaissance morale pour quémander un soutien politique.

Écrit par : Mère-Grand | 10/02/2016

Les commentaires sont fermés.