21/02/2015

Patriote ou nationaliste?

 

Le Robert définit le patriotisme comme « amour de la patrie, désir, volonté de se dévouer et au besoin de se sacrifier pour la défendre… » et il précise que le « patriotisme diffère du nationalisme en ce qu’il ne suppose pas un culte exclusif de la nation ».

 

Pour le nationalisme, on trouve « exaltation du sentiment national, attachement passionné à ce qui constitue le caractère singulier, les traditions de la nation à laquelle on appartient » qui débouche sur « doctrine qui, fondant son principe d’action sur ce sentiment, subordonne, en politique intérieure, tous les problèmes (culturels, économiques, sociaux,…) au développement de la puissance nationale et rejette, en politique étrangère, toute association limitant la liberté d’action ou s’opposant à l’hégémonie de la nation ».

 

L’UDC est donc clairement, bien qu’elle se revendique du patriotisme, un parti nationaliste, exaltant de manière exclusive les valeurs de la nation helvétique. 

 

La dernière séance du Grand-Conseil genevois a permis de vérifier cette assertion. Il a été, en effet, question d’obliger les enseignants de l’école obligatoire à apprendre à leurs élèves l’hymne, ou plutôt le cantique national suisse, de même que l’histoire suisse et genevoise, chronologique et factuelle (comprenez aussi non critique).

 

Sans entrer dans le débat sur le bien-fondé des deux motions, je constate qu’un patriote aurait écrit des textes de type incitatif, visant à promouvoir les valeurs de notre pays, tout en admettant la diversité des contextes d’enseignement. Par exemple, est-ce pertinent d’apprendre le cantique suisse à une classe composée d’une majorité d’élèves allophones, issus d’autres cultures, d’autres religions ? Ou bien, est-ce raisonnable d’apprendre la chronologie historique à des jeunes élèves qui n’ont encore pas la capacité de construire mentalement le temps, comme les recherches en neuropsychologie le démontrent ?

 

Le nationaliste, lui, ne propose pas, il impose, il prescrit ! Et c’est ce qui s’est passé, pour les deux motions, au Grand-Conseil genevois. L’UDC a été rejointe par le MCG qui se droitise de plus en plus, sauf quand son leader massimo veut régler ses comptes avec le PLR, et, plus étonnant, par le PLR.

 

Cette majorité nationaliste a donc accepté ces deux motions, piétinant ainsi ce qui me paraît être l’esprit de Genève, marqué par l’ouverture, la prise en compte des différences et  une vision internationale des problématiques.  Le PLR a-t-il donc totalement tourné le dos à des valeurs qu’il a pourtant défendues de tout temps, notamment par son aile humaniste ? La majorité budgétaire qui dicte une économie rude pour les défavorisés débouche-t-elle sur une majorité idéologique nationaliste et conservatrice, pour ne pas dire réactionnaire ?

 

Je ne peux le croire et espère que le PLR saura se réveiller, fuir les sirènes, fussent-elles philosophiques,  d’une droite extrême qui n’est pas soluble dans l’esprit de notre canton.

 

13:13 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | | |

Commentaires

La nouvelle droite genevoise est née. Dieu fasse qu'elle réussisse sa mission. Il est temps de redonner au peuple genevois la fierté d'être suisse et le plaisir d’honorer les valeurs de la nation helvétique. Amen.

Écrit par : norbert maendly | 21/02/2015

"Le patriotisme c'est l'amour des siens. Le nationalisme, c'est la haine des autres". Romain Gary.

Écrit par : Marlko Bandler | 21/02/2015

J'ai effectué toute ma scolarité à Genève. Aucun de mes enseignants n'a seulement mentionné l'hymne et je les en remercie. Genève est une république laïque. L'hymne suisse est incompatible avec la laïcité et donc avec la constitution genevoise. Sans aucun doute j'aurai fait un scandale si cet hymne avait été enseigné. Idem pour mon enfant.

Écrit par : Johann | 21/02/2015

Bonsoir Marlko Bandler,

Et le chauvinisme?

Écrit par : Silvia Fontana | 21/02/2015

Ce doit bien être la seule chose stupide énoncée par Romain Gary. Le nationalisme n'est pas forcément haineux et le patriotisme si débordant d'amour pour ses proches...
En fait, c'est complétement à côté de la plaque. Est-ce vraiment de Gary ?

Écrit par : Géo | 21/02/2015

Le nationalisme n'est pas forcément haineux, mais il exclut ce qui n'est pas de sa nation. C'est à l'évidence le propre du programme de l'UDC.
Et c'est bien du Gary...

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 22/02/2015

Je voulais dire : ce n'est pas vraiment lui. Il était en général assez subtil, lui...
Le programme de l'UDC, que je ne connais pas vraiment, cherche-t-il à exclure ou à défendre ? Poser la question, c'est y répondre, non ?

Écrit par : Géo | 22/02/2015

JMB: « ... le patriotisme diffère du nationalisme en ce qu’il ne suppose pas un culte exclusif de la nation ... »

Geo: « ... cherche-t-il à exclure ou à défendre ... »

Attention à ne pas confondre "exclusivité" et "exclusion".

C'est la même différence que entre:

"Tout ce qui n'est pas interdit est autorisé.", et ...
"Tout ce qui n'est pas autorisé est interdit." .

Écrit par : Chuck Jones | 22/02/2015

Bien observé! Néanmoins, les résultats se ressemblent; lors qu'on est exclusif, on n'autorise pas ceux qui n'appartiennent pas au cercle déterminé (ici, la nation) à y pénétrer. Ils en sont exclus ipso facto.
La différence, c'est que l'exclusivité détermine implicitement ceux qui sont exclus et que l'exclusion les désigne.

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 22/02/2015

Mal observé !
"Geo: « ... cherche-t-il à exclure ou à défendre ... " répond à "Le nationalisme n'est pas forcément haineux, mais il exclut ce qui n'est pas de sa nation."

Écrit par : Géo | 22/02/2015

Il faut se méfier du nationalisme. Toujours il est emballé dans du papier patriotique : on ouvre mais ce n'est pas le bon mode d'emploi.

Écrit par : Michel Sommer | 22/02/2015

"Le patriotisme c'est l'amour des siens. Le nationalisme, c'est la haine des autres" Et le socialisme, c'est la haine des siens. Voir le dénigrement de Firmenich, suisse, au lieu de Stefanini, brésilien...

Écrit par : Géo | 22/02/2015

Les commentaires sont fermés.