26/03/2014

Le droit? La Suisse s'assoit dessus!

 

Deux occurrences parmi d’autres : le National vote l’application de l’initiative UDC pour le renvoi des criminels étrangers et l’initiative de la Marche Blanche interdit définitivement à tout coupable de pédophilie une profession ou un bénévolat en contact avec des enfants.

Dans les deux cas, deux principes fondamentaux du droit sont mis à mal par l’automaticité de la mesure invoquée : celui de proportionnalité qui commande que tout acte délictueux soit jugé, donc apprécié, par un juge de façon à garantir l’adéquation entre la peine prononcée et le délit commis, et celui du droit à déposer un recours face à toute condamnation.

Les articles 5, alinéa 4, et 13 de la Convention européenne des droits de l’homme, ratifiée par la Suisse le 27.11.1974, garantissent l’exercice du droit de recours, la Constitution fédérale dans son article 5, alinéa 5, garantit, elle, le respect du droit international.

Je ne vais pas me lancer – j’en serai bien incompétent – dans les arguties juridiques entre les monistes (partisans du droit interne subordonné au droit international) et les dualistes (coexistence des deux droits).  Je me borne à faire un constat navrant : une bonne partie de notre population, emmenée par le premier parti du pays qui joue sur ses émotions par ailleurs compréhensibles, choisit de se mettre de plus en plus à l’écart de la communauté internationale.  De fil en aiguille, elle jette les bases d’un isolement juridique, politique et économique qui ne peut être que négatif pour chacun de nous.

 Comment concevoir intellectuellement que l’isolement dans un monde globalisé ne peut être que néfaste ? Ignorons-nous que la Cour internationale des droits de l’homme ne pourra que nous condamner dès  le premier recours déposé par un criminel étranger ou un pédophile ? Croyons-nous vraiment une seconde que la Suisse peut être autosuffisante ?! Voulons-nous devenir la petite Corée du Nord de l’Europe ?!

Cette dérive, habilement orchestrée par l’UDC, nous mène droit dans le mur. Ce qui m’inquiète le plus est l’incapacité de réaction des autres partis politiques, tétanisés par la mainmise émotionnelle de l’UDC sur le peuple, plus particulièrement celui qui ressort sociologiquement de la votation contre l’immigration massive : plutôt campagnard ou villageois, parlant volontiers un dialecte suisse-allemand, de niveau de formation relativement peu  élevé et peu en contact avec l’étranger.

Avec tout le respect que je lui dois, je crains que cette Suisse des 50,3% ne souffre d’un déficit d’informations et de formation, ainsi que d’un excès d’émotivité au détriment de la rationalité.

Je souhaiterais vivement un sursaut politique des autres partis que l’UDC : allez à la rencontre de cette Suisse-là, combattez inlassablement sur le terrain les idées isolationnistes, tentez patiemment de ramener à la raison les prisonniers de l’émotion ! Ne s’agit-il pas là de notre responsabilité politique majeure quant à l’avenir de notre pays ?

 

 

 

 

 

 

10:36 Publié dans Air du temps, Humeur | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | |

Commentaires

"Le droit? La suisse s'assoit dessus!" Suisse, pas suisse.
Encore une fois, les Verts se battent pour les criminels et les pédophiles. Et dire qu'il y a encore des gens assez cons pour voter pour ces gens...

Écrit par : Géo | 26/03/2014

@Géo un double merci, d'abord pour avoir signalé la coquille, ensuite pour illustrer si bien la dérive émotionnelle que je déplore!

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 26/03/2014

La pédophilie est une maladie pour laquelle on n'a pas le remède pour l'instant Monsieur, pas seulement un acte délictuel.

Vous laisseriez vos petits enfants à proximité d'un pédophile vous ? Moi pas.

Pas plus que je ne suis d'accord d'entretenir des criminels étrangers avec nos impôts alors que l'on laisse crever nos petits vieux, malades et handicapés à qui on n'accorde pas le centième de ce à quoi les criminels ont droit.

La solution serait plutôt d'aider ces pays d'où ils viennent à se reconstruire et les accompagner dans cette reconstruction avec un droit de regard et un oeil vigilant, afin que tout le monde puisse trouver du travail sur place.

Écrit par : Jmemêledetout | 26/03/2014

@Jmemêledetout: Justement, la réforme du code pénal dans ce domaine qui prendra effet au début 2015 sera une protection plus efficace, plus complète que l'initiative; de plus, elle est compatible avec le droit. Prenez le temps de consulter la référence ci-dessous:
http://www.admin.ch/opc/fr/federal-gazette/2012/8215.pdf

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 26/03/2014

Merci à Jmemêledetout d'expliquer encore une énième fois les mêmes évidences. Mais que faudra-t-il pour convaincre ces gens ?

Écrit par : Géo | 26/03/2014

Le ciel vous entende, Cher Monsieur, le ciel vous entende. J'en serai, comme vous, plus que ravi.

Vous savez en outre qu'il est difficile de combattre des positions émotionnelles par des arguments raisonnables.

Géo nous démontre encore une fois son grand sens de l'analyse politique : voter pour les verts est le fait de cons (sic !). Mais finalement n'est-il pas délicieux de se faire traiter de con par plus con que soi ?

Écrit par : Michel Sommer | 26/03/2014

Peut-être que vous aimeriez vous faire agresser par un pervers. Si vous êtes de la mouvance "Notre Dame de Paris" vous adorerez certainement. Il y a quand même de sacrés dégueulasses !

Écrit par : petard | 26/03/2014

@jmemêledetout.Avez vous été violé vous même? les victimes en ont marre de voir la publicité qui leur est faite et demande un peu plus de respect et de silence pour ce qu'elle ont eut à subir
Car tout pervers sexuel est comme tout politicien ,il se sentira glorifié sitôt qu'on parlera de lui surtout au travers des médias
Il fut un temps ou ils vivaient avec le reste de la population tout le monde les connaissait et les enfants savaient que le mieux était de les ignorer.Un simple regard pouvait suffire à les exciter , les sites porno n'existant pas ils étaient plus facilement détectables pour les yeux avertis
Dans notre commune une rue leur était assignées ainsi qu'aux homos et si par malheur ils dérogeaient à la régle les grands mères de vraies matrones pour certaines les faisaient tous déguerpir.
les hommes pouvaient partir au front rassurés car même un troupeau d'éléphant les entendant glapir aurai filé la queue entre les jambes
Dès les années 60 les mentalités changèrent et les premièrs regroupement de néo nazis ont signé le renouveau d'une perversité sexuelle mais à large échelle et tout le monde connait la suite

Écrit par : lovsmeralda | 26/03/2014

La solution pour les pédophiles existe en Chine : Une balle dans la nuque et on en parle plus. Pour les criminels étrangers il existe, dans nos montagnes, suffisamment de baraquements militaires inutilisés qui serviraient de "salle d'attente" avant l'expulsion, de plus, les forêts ont sérieusement besoin de nettoyage et cela ferait plaisir aux Khmers Verts d'avoir une nature propre !!

Écrit par : Gedeon Teusmany | 26/03/2014

@Jmemèledetout non simplement une infirmière qui a travaillé plus de 40 ans en pychiatrie avec des pervers de toutes sortes
Car la perversité peut prendre de nombreux visage ,les fameux visages d'ange sans doute connaissez vous qui en une fraction de seconde vous sauteront dessus, leurs pulsions étant imprévisibles. Et qui peuvent survenir chez tout homme puisqu'on parle de pédophiles ,un tant soit peu déséquilibré et qui pour tous est un père idéal
Et pour clore le chapitre tant que des hommes vrais démons du genre de Roch Thiéraut /secte de Moise au Canada /pourront exercer leur perversité à l'égard de leurs adeptes c'est se battre contre des moulins à vent
Car des humains de son genre régnent en maitre dans diverses sectes et continueront d'œuvrer et ce en toute impunité
Sans doute avez vous regardé l'excellent film relatif à une époque ou sans doute n'étiez vous pas né *l'Enfance volée* ce qui entre autre explique les raisons de mon premier commentaire
C'était par égard à ceux nombreux filles ou garçons a avoir dû subir les pires atrocités de la part de pervers sexuels et qui souffrent encore aujourd'hui!
toute très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 26/03/2014

Le sujet de cette note est le respect, ou non, du droit et le chemin isolé sur lequel s'engage notre pays. Il n'est aucunement question de s'étendre sur les perversités humaines et leurs punitions fantasmées.
Je ne publierai désormais que les commentaires ayant trait au sujet, ceux qui s'en écarteront seront rejetés.

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 26/03/2014

@lovsmeralda :

Vous avez dû vous tromper de pseudo en lisant... ce que vous dites ci-dessus ne me concerne en rien et n'a rien à voir avec mes commentaires ;)

@Jean-Michel Bugnion

Je lirai cette loi demain à tête reposée. Mais je trouve cocasse que le gouvernement attende toujours des initiatives du peuple lassé de l'inertie pour se décider à travailler sur des sujets d'urgence depuis fort longtemps et pondre des lois...

Écrit par : Jmemêledetout | 26/03/2014

@Jmemêlede tout ,en effet j'ai mélangé les commentaires .Avec mes plus plates excuses
La politique? une belle tarfuferie il suffit juste de savoir ce qui se passe en Afrique au nom de la nature et le chantage odieux fait de la part de Fabius et Hollande afin de mieux acheter les Français
Oser s'abaisser à ce point ,en promettant une baisse d'impôt on connait le refrain qui en a fait déchanter beaucoup suite à une fusion de communes
En Suisse comme ailleurs sans doute le peuple est-il considéré faute d'avoir dû trimer très jeune pour survivre , comme simple mouton qui ne sait pas raisonner par lui-même!
Ce qui confirme bien l'excellente parole d'un ancien UDC et président de commune ,pas besoin d'être intelligent pour entrer en politique/ désormais on en a la preuve /rire
très belle soirée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 27/03/2014

Les commentaires sont fermés.