19/09/2013

C’est ça, la politique ?

 

Rétablissons la peine de mort !

Enfermons à vie tous les délinquants sexuels !

Rayons la psychiatrie  de la médecine !

Crucifions Maudet, Unger ou Hodgers !                                                                                  

Infinie vacuité,  incommensurable vanité.

La vie humaine est unique, singulière. Comment oser  la ramener à de tels slogans ? Comment la réduire à une idée programmatique politique ou à une manœuvre électoraliste ?

A mes yeux, seuls celles et ceux qui l’ont connue peuvent exprimer publiquement leur peine parce que ce sont les seuls à l’avoir appréhendée dans sa singularité. Aux autres, il nous reste l’émotion personnelle issue du sentiment de fraternité  humaine, à gérer en soi, chacun pour soi ou avec ses proches.

L’émotion n’a pas d’autre valeur que ce que je ressens. Qui  peut me dire que la mienne vaut davantage que la tienne, ou le contraire ? En jouer politiquement, c’est à la fois orgueilleux et dangereux ; cela fait croire à une forme de gouvernement qui concrétiserait, dans sa législation, les émotions de sa population. Or, la réalité d’un monde complexe ne peut être approchée par ce biais-là ; très vite, elle se rebellera, interdira les solutions simplistes et exigera le recours à la raison, à la concertation, aux nuances, aux compromis. Et alors que diront les émotifs ? « Mais que font-ils ? Ils nous ont trahis ! ». Jusqu’à  la prochaine manipulation de l’émotion ou au discrédit total de la classe politique…

S’il vous plaît, Mesdames et Messieurs qui, comme moi, voulez être au service de la république, contenez-vous !

Laissez aux intimes  l’expression des émotions ! Puis, passé ce moment, essayons ensemble d’en dégager rationnellement les leçons  et, modestement, tentons d’amener  des améliorations !

19:44 Publié dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (8) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Belle réflexion riche de coeur et de bon sens. Merci beaucoup!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 19/09/2013

"C’est ça, la politique ?"

Oui. Vous ne saviez pas? Tous les coups sont permis, surtout en période électorale. Et même les verres d'eau.


"Crucifions Maudet,"

C'est Maudet qui va crucifier pour dégager sa responsabilité.
A propos, qui veut moins d'Etat? Et donc moins de surveillants...

Écrit par : Johann | 19/09/2013

Peut-être que les choses peuvent changer? N'est-ce pas là l'espoir (illusoire?) de quiconque se lance en politique?

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 20/09/2013

Le texte est un peu gentillet. J'imagine que ca va être dur de garder son calme avec les radasses blondes Amoudruz et Perrella qui manifestement devraient entrer au GC et ont vraiment des discours caricaturaux de blonde.

Aujourd'hui en tant qu'etranger j'ai recu dans ma boite au lettre le torche cul de l'UDC.

Il n'est pas impossible que quelques politiciens m'abordant dans la rue ces jours avec des slogans ineptes se prennent quelques poils pubiens dans la tronche.

Écrit par : Aziz | 19/09/2013

Et bien comme ça tout rentre dans l'ordre, bonne nuit bisounours !

Écrit par : Corto | 20/09/2013

Avez-vous vu le film "Mes nuits sont plus belles que vos jours"?

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 20/09/2013

Je partage complètement votre propos. Jouer politiquement de l'émotion est non seulement orgueilleux et dangereux, mais c'est aussi malhonnête.

Votre texte reflète une grande sensibilité et je vous donnerai volontiers ma voix puisque vous êtes candidat.

Écrit par : Michel Sommer | 20/09/2013

Merci, c'est sympa et motivant. J'espère que vous et moi ne serons pas les 2 seuls!

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 20/09/2013

Les commentaires sont fermés.