30/07/2013

Candide en politique

A un âge avancé et respectable, du moins je l’espère, je me lance en politique, candidat vert au Grand Conseil. Pourquoi la politique ?  

Durant mes 38 ans de carrière dans l’enseignement, j’ai été porté avec enthousiasme par des valeurs  humanistes et optimistes quant à l’avenir de chaque élève qui m’avait été confié. Je crois en l’homme et, encore plus, au petit de l’homme. A mes yeux, les nouvelles générations constituent  un capital encore plus important que celui des banques ou des hedges funds… Concrètement,  traduisez par une attitude ferme et bienveillante (ou l’inverse) et la constante préoccupation de tenir le cadre dans lequel s’épanouit la confiance. J’ai maintenant le désir de partager ces valeurs avec le législatif du canton afin de les défendre et si possible, de les promouvoir davantage.

Pourquoi Les Verts ?


D’abord la vision d’une société qui tende vers moins de clivages, moins d’injustices, davantage de prise en compte des différences humaines dans la ligne de l’esprit d’ouverture de Genève depuis des siècles.

Ensuite, une certaine forme de désorganisation. Contrairement à d’autres partis, précisément structurés et hiérarchisés, Les Verts ont gardé le sens du débat, à l’externe mais aussi à l’interne ;  chacun peut dire et ne s’en prive pas ! Bien sûr, les assemblées prennent beaucoup de temps, mais le choc permanent des idées garantit la libre expression et un fort dynamisme, tant individuel que collectif.

Pourquoi un blog ?
On m’a dit : «Il faut faire un blog, si tu veux espérer être élu. ». Soit ! Alors je me suis promené sur les blogs pour voir ; ce que j’ai vu et lu ne m’est pas toujours apparu comme très motivant. Quelle violence, quelles émotions non contrôlées s’expriment parfois, à côté de magnifiques analyses et argumentaires !  Le novice rencontre ici une des fonctions de la politique qu’il ignorait, celle d’être un exutoire aux frustrations et au mal-être. Pas évident pour quelqu’un qui a été nourri au lait de la raison, au siècle, au millénaire passé ! Et découverte : j’ai besoin de le  dire, de l’écrire… Or donc, ce blog se voudra l’illustration du cheminement d’un Candide, entré sur le tard dans un monde nouveau où il se doute déjà que, contrairement à ce qu’affirme Pangloss, tout n’est pas pour le mieux dans le meilleur des mondes !

 

22:18 Publié dans Air du tempsEcologieGenèveGrand ConseilHumeur | Lien permanent | Commentaires (14) |Envoyer cette note | 

 |  Facebook |  |  | 
 | Share

 

 

 

COMMENTAIRES

Est-ce que les jetons de présence, qui de plus vont augmenter de 25% n'ont rien à voir avec votre candidature ?

Tout travail mérite salaire, oui ... mais résister à la tentation ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 31/07/2013

Bonjour, J'ai demandé ce que représentait la "paie" d'un député: entre 10000.- et 40000.- suivant le nombre de commissions parlementaires auxquelles il participe, pour une charge entre 30 et 50% d'un plein poste. Franchement raisonnable, non?

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

Si vous avez le meme effet sur les electeurs que vous l avez sur vos (anciens) élèves vous ferez une magnifique carrière dans la politique!
Salutations,
Veronique Daar

Écrit par : Veronique Daar | 31/07/2013

Hello Véronique ,
Grand merci pour tes flatteuses appréciations. En tout cas, si carrière politique il y a, elle sera bien plus courte que celle au DIP qui m'a amené plein de satisfactions et permis de connaitre de bien chouettes élèves!
Avec mon meilleur souvenir et mes cordiaux messages

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

Cher Jean-Michel,
Meme si je redoute le pire (et pas seulement a l'exterieur de ton parti), je te souhaite le meilleur!
A la revoyure!
Claudio

Écrit par : Claudio Recupero | 01/08/2013

Salut Claudio,
Merci pour tes voeux et restons optimistes: une étude médicale a conclu en comparant deux populations, l'une formée d'optimistes et l'autre de pessimistes, que les optimistes vivent en moyenne 20 a 30% plus longtemps.
A bientot, bien cordialement

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

Bienvenu dans la blogosphère. Nous avons le même âge, mais comme vous semblez beaucoup plus sage que moi, j'aurai certainement des choses à y apprendre :-)

Écrit par : Jmemêledetout | 01/08/2013

Bonjour, 
Merci de votre réaction. Je ne sais si je suis sage, mais je suis convaincu que la réaction uniquement émotionnelle ne favorise pas le dialogue, sauf évidemment dans des moments précis et appréciés de notre vie!
Cordialement

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

Courage et bonne chance Kiko

Écrit par : Gilles | 01/08/2013

Merci pour tes encouragements.
Avec mes amitiés

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 11/08/2013

Quelle chance pour les blogs de La Tribune de pouvoir reçevoir les écrits d'un homme qui réfléchit, qui a animé son école avec un esprit incitant l'échange, la transparence, le respect, l'humour face à des situations de loin pas faciles et une conscience des limites tout en les repoussant. Sa vision, il le nomme verte, la couleur de l'espoir. Que cette couleur lui soit un talisman.

Écrit par : Carol Scheller | 02/08/2013

Chère Carole, 
Vous y allez vraiment fort et me faites rougir! J'espère que vous allez bien et que vous êtes toujours portée par vos ideaux! Merci de votre considération et bien à vous

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

M. Bugnion,
En tant qu'élève qui viens de finir ses 3 années de cycle avec vous je vous souhaites toute la réussite possible dans votre nouvelle voie
Salutations
Thomas Grasset (élève des voirets)

Écrit par : Thomas Grasset | 02/08/2013

Merci, Thomas, pour ton sympathique message.
A mon tour de te souhaiter plein de réussites dans la voie que tu as choisie, en espérant que le Cycle t'y ait bien préparé.
Cordialement

Écrit par : Jean-Michel Bugnion | 05/08/2013

Les commentaires sont fermés.

16:21 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

J'aime bien votre blogue, il vous laisse ce commentaire pour vous aidée à le maintenir à jour.

Écrit par : pari france honduras | 12/06/2014

Les commentaires sont fermés.